Gigoteuses été pour bébé : les coulisses d’une collection

Je suis née au Printemps, une année de canicule. C’est peut-être ce qui explique que ce soit ma saison préférée. Chaque Printemps, me voici soudain pleine d’énergie, plantée comme un tournesol sur la pelouse à suivre du regard les premiers rayons du soleil.

Pour Little Crevette, c’est alors l’heure d’envoyer l’été et d’annoncer le retour de la gigoteuse été !

En général, c’est le camélia du jardin qui envoie le premier signal : 2, 3 puis mille explosions de fleurs roses et joufflues signent enfin la reprise !

Dans cet article, je vous invite à découvrir les coulisses de la création d’une turbulette été chez Little Crevette, un petit aperçu de l’envers du décor.

J’espère que vous apprécierez cette petite immersion illustrée !

Qu’est-ce qu’une gigoteuse été ?

[Une courte explication de texte en avant-propos pour les futurs parents et tous les non-initiés. Ceux qui savent peuvent passer directement à la suite 😉 ]
Vous connaissiez peut-être déjà le terme de « gigoteuse » mais vous ne saviez pas qu’elle pouvait exister en plusieurs versions ! Rassurez-vous, il n’y a rien de compliqué ; pas de ventilateur interne ou d’appli fraicheur à prévoir !
On la nomme « gigoteuse été », mais il s’agit tout simplement d’une gigoteuse composée d’une à 2 couches de tissu, sans ouate de garnissage (ouatinage, rembourrage, ou matelassage selon les appellations) et sans manches. Elle se rapproche donc plus du drap que de la grosse couette : bébé est couvert et contenu par sa turbulette légère sans avoir trop chaud.
L’utilisation d’une turbulette dite d’été n’est pas intimement liée à la saison mais à la température de la chambre de bébé. Oui, la température de la chambre est la seule qui compte !
Peu importe qu’il fasse 2°C dehors : si bébé dort dans une pièce chauffée à 22°C, c’est cette température qu’il faut prendre en compte dans le choix de sa tenue de nuit, dont fait partie bien évidemment sa gigoteuse.
Légère et aérée, une douillette été pourra accompagner bébé dès la sortie de l’hiver – si le temps s’y prête – ou simplement si bébé a trop chaud la nuit ou lors de sa sieste. Pas besoin de fortes chaleurs : le secret avec les gigoteuses réside dans le fait de pouvoir adapter le confort thermique de bébé en modulant également ses vêtements de nuit et le nombre de couches d’habits. On choisira de vêtir bébé d’un body à manches longues ou courtes, d’un pyjama chaud ou léger ou encore d’une brassière additionnelles en fonction de la température de la chambre.

Gigoteuse été… d’où vient l’inspiration ?

Chaque printemps, nous avons plaisir à vous dévoiler nos nouvelles collections de turbulettes légères pour l’été, placées sous le signe de la chaleur et de la gaieté.
Mais pour vous mettre dans la confidence, si ces joyeuses collections de gigoteuses spéciale été sont prêtes en avril, c’est parce que je me suis mise à les imaginer dès octobre-novembre. Pas possible d’attendre le retour des beaux jours, ce serait bien trop court !
Tous les automnes,  je passe donc en mode été : je dé-branche des images de citrouilles, des feuilles qui tombent et des jours qui raccourcissent et repars puiser en moi les derniers souvenirs de l’été.
Odeurs, chaleurs, saveurs… tout y passe pour retrouver sa lumière et sa chaleur !
Pour m’inspirer et trouver le thème que je vais décliner sur mes collections été, j’enchaine les idées en composant des « moodboards » ou tableaux d’inspiration.

Je réalise des « Moodboards » selon mon mood…

Je collecte les photos, images, photos, objets et couleurs qui m’inspirent et les assemblent par thème sur un panneau qui va servir de base à la création du motif de la gigoteuse et plus largement du thème qui va l’accompagner.
A partir de ce travail, je commence à composer ma palette de couleurs et à crayonner les premiers motifs que m’inspirent ces tableaux.
Et oui, chez Little Crevette, tout est original et exclusif ! Les tissus et nos motifs ne sont jamais repris de stock existants chez les fabricants, je les dessine tous.

Les étapes de conception d’une gigoteuse été

Une fois que l’idée commence à s’affiner aux travers des crayonnés et que le thème est précisé, je passe à la conception graphique de ma turbulette été à l’aide d’outil de DAO.
Je commence par dessiner l’imprimé qui ornera le tissu de la gigoteuse été : pas facile car une fois dessiné, il faudra le mettre au raccord ! Il doit en effet pouvoir se répéter en continu tout au long du métrage du rouleau de tissu : un exercice qui me fait souvent perdre le Nord (un comble pour une Lilloise !)

Pour le choix de la forme de la future gigoteuse été, je travaille à partir de « volumes » et de barèmes de graduation que j’ai mis au point avec une modéliste chevronnée. C’est elle qui veille au bien-aller de toutes mes turbulettes : emmanchures ajustées, encolures pas trop grandes et finitions de qualité sont autant de point de vigilance.

J’ai différentes formes de turbulette été que je sélectionne en fonction du dessin et du thème retenu. Pour des thématiques été, j’avoue que j’affectionne particulièrement les frous-frous pour les bébés filles ! Ils me rappellent les robes volantées et les petits dos nu à croquer que l’on croise sur les plages en mode poussette-ombrelle.
J’aime bien aussi le petit look « marcel » que prennent naturellement les bretelles des gigoteuses l’été.
Le prêt-à-porter bébé est une source d’inspiration importante quand je conçois mes petites turbulettes ; après tout, ce n’est pas parce que ce sont de petits sacs de couchage qu’elles doivent leur ressembler… à des sacs ! Ce sont pour moi de véritables vêtements de nuit.
Pour l’été, j’ai arrêté mon choix sur 2 matières : la percale douce et fraiche et le lange souple et aéré, en pur coton uniquement et si possible issu de l’agriculture biologique.
Confectionné sans aucun rembourrage, cela donne des gigoteuses légères au TOG proche de 0,5, même avec les 2 couches qui les composent.
Percale ou lange ? C’est ensuite une histoire de goût !
J’aime les 2 personnellement : la percale pour son côté lisse et impeccable et le lange (ou mousseline de coton) justement parce qu’il est toujours froissé et donc facile à entretenir. Le lange est un peu plus absorbant pour les bébés qui transpirent beaucoup, tout en étant par ailleurs plus fragile. Il faut faire plus attention à ne pas tirer les mailles quand on le lave, d’où notre suggestion d’utiliser un filet de lavage ou une taie d’oreiller.

Une fois le dossier informatique ficelé avec tous les détails de couleurs, matières, finitions et de motifs, il est adressé à l’atelier de confection qui va littéralement le décortiquer. Place aux experts !!

La mise au point des gigoteuses été

Tous les éléments qui composent la future turbulette été vont m’arriver séparément façon puzzle : essais de couleurs, essais d’impressions, 1ers échantillons…

Je prends le temps de tout vérifier pièce par pièce. Chaque mesure de la gigoteuse est vérifiée par rapport au barème demandé,  les vignettes de composition relues, les coloris et les broderies commentés…
Tous ces commentaires sont transmis à la modéliste de l’atelier.
Notre atelier a l’habitude de travailler sur des articles de puériculture : tous nos accessoires, zips, nos boutons pression sont homologués et conformes aux normes de sécurité en vigueur. Il ne s’agirait pas qu’ils finissent dans la bouche de bébé !
Tous ces composants sont aussi certifiés Oekotex 100© c’est-à-dire garantis sans substances nocives pour la santé de bébé. Il en va de même pour nos tissus.
L’agrément Oekotex 100© de notre atelier est vérifié chaque année et ils sont également contrôlés inopinément.

L’atelier va refaire les échantillons et couleurs jusque que ce que tout soit parfait.
La matière et l’article vont également être testés en lavage machine pour vérifier qu’ils ne rétrécissent pas ou ne dégorgent pas.

{Apparté sur les lessives} : nous avons pu constater que certaines lessives dites spéciales bébé ne sont pas tendres avec nos petites gigoteuses. Sous couvert de tout détacher et de rendre tout plus blanc, elles contiennent des azurants optiques qui en réalité dénaturent la couleur de votre article en ajoutant du bleu partout…

Quelle tristesse quand on a travaillé pour obtenir le plus joli coloris possible. Nos jolis roses pâles par exemple deviennent roses violacés…
Notre conseil : préférez une petite lessive bio la plus naturelle possible.

Une fois que tous les éléments de notre turbulette sont validés, il n’y a plus qu’à !
La production est lancée et en parallèle, nous préparons toutes les jolies photos qui vont servir à la valorisation de notre nouvelle collection été.

Côté atelier, c’est le branle-bas de combat : les couturières vont recevoir les accessoires et les rouleaux de tissu commandés. Les pièces de tissu sont découpées au laser sur une immense table de découpe et les éléments vont être montés manuellement 1 par 1, jusqu’à la phase contrôle,  repassage et emballage.

Quelques semaines plus tard, la collection est en ligne !
En attendant de retrouver toutes nos nouveautés, jetez donc un coup d’œil à tous nos modèles sur le e-shop :

Gigoteuse été Baleine
A partir de 49€, livraison offerte

Gigoteuse été Emilie fleurie
A partir de 49€, livraison offerte

Gigoteuse été Pomme d’amour
A partir de 49€, livraison offerte

Gigoteuse été Poisson Lune
A partir de 49€, livraison offerte

Et bien plus encore encore à découvrir ! Plein de doux et jolis rêves les crevettes…


Suivez-nous !
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *